Histoire à succès projet REVE: Mise en apprentissage - Géneviève

Tuesday 11 July 2017

N’Guéssan Généviève, 18 ans, fait partie des jeunes filles bénéficiaires du projet REVE à Dimbokro depuis septembre 2016. Ayant suivi les Cours d’Alphabétisation et de Compétences de Vie, elle est aujourd’hui une apprentie mécanicienne, auprès de M. Ouattara Balla, artisan mécanicien propriétaire d’un garage et spécialiste dans le rebobinage des moteurs électriques.

En effet, en collaboration avec la chambre des métiers des localités où le projet intervient, Save the Children offre aux jeunes filles l’opportunité d’apprendre un métier ou d’opter pour les cours d’entreprenariat. Cette action vise leur autonomisation afin d’éviter une éventuelle exposition à des comportements dangereux, éliminant ainsi leur vulnérabilité aux IST.

Pour Balla, qui a 2 jeunes filles en apprentissage, c’est une joie, une fierté même de former les filles au métier de la mécanique « C’est une femme qui m’a donné pour la première fois un instrument pour travailler en mécanique, c’est une femme qui m’a formé alors pour moi les filles peuvent faire ce métier tout comme les hommes, il n’y a pas de différence »

Géneviève quant à elle, manipule déjà avec aisance les bobines et outils de travail. Elle nous explique que ce choix pour la mécanique vient d’un rêve qu’elle chérit depuis l’enfance. A la question quel est ton rêve pour plus tard ?, elle nous répond : « Je souhaite un jour avoir mon propre garage et apprendre le métier aussi à d’autres personnes, à d’autres filles ».

L’ONG Espoir Plus remet à Géneviève à la fin de notre visite son jugement supplétif nouvellement établit, la jeune fille ne cache pas sa joie, elle qui n’avait pas d’extrait de naissance retrouve aujourd’hui une identité, grâce au projet REVE.

Généciève heureuse d'avoir un extrait de naissance

 

 

by: Lucette Andoh, Communication Officer - Save the Children