Mot du Directeur

Wednesday 21 June 2017

Message du Directeur de Save the Children Côte d’Ivoire, Famari Barro.

Famari Barro, Directeur de Save the Children CI

Je voudrais tout d’abord dire toute ma joie de travailler à Save the Children. C’est un rêve que j’avais depuis fort longtemps et qui vient enfin de se matérialiser. Pour cela, j’aimerais remercier la Directrice Régionale, Natasha Quist, pour m’avoir offert cette opportunité et pour tout l’accompagnement qu’elle m’a apporté dans le cadre de ma prise de fonction en Côte d’Ivoire.
Mes remerciements s’adressent aussi à l’ensemble du staff de SC en Côte d’Ivoire pour l’accueil chaleureux qui a été réservé à la Directrice Régionale et à moi-même lors de notre arrivée à Abidjan. En effet, la présence du SMT au grand complet à l’aéroport pour nous accueillir fut une agréable surprise. Je les en remercie du fond du cœur.
Durant mon premier mois de présence en Cote d’Ivoire, j’ai eu l’honneur et le privilège de rencontrer deux membres du gouvernement, en l’occurrence Madame la Ministre de la santé et Madame la Ministre de l’éducation nationale. Chacune de ses autorités a exprimé sa satisfaction quant au travail que Save the Children fait depuis des années dans le domaine relevant de son département ministériel.
Aussi voudrais-je remercier tous mes prédécesseurs et l’ensemble de l’équipe de Save the Children en Côte d’Ivoire pour avoir construit cette réputation que je m’emploierai à raffermir avec votre soutien à tous.

Lors de ma première rencontre avec le staff du Country Office, j’ai donné quelques indications sur les principes qui me sont chers. J’espère que nous aurons tous en partage ces principes :

    Le respect mutuel
    Le sens de la responsabilité
    La qualité de notre travail
    La redevabilité
    L’efficacité
    L’efficience
    L’honnêteté et l’intégrité

J’aurai l'occasion de revenir sur ses principes lors de nos différentes rencontres.
Les défis auxquels sont confrontés certains enfants en Côte d’Ivoire sont énormes et cela nous interpelle tous pour la mobilisation de plus de ressources pour apporter notre contribution à l’amélioration des conditions de vie des enfants les plus démunis et marginalisés.

Pour cela, nous devons travailler à renforcer notre crédibilité interne et externe. Concernant la crédibilité interne, il s’agit de faire en sorte au niveau de la famille Save the Children, que  la Côte d’Ivoire soit le bureau pays de choix de tous les membres et cela ne sera possible que si nous jouissons de cette crédibilité interne au sein de notre organisation (Country Office, Bureau Régional, Centre, Membres). Cette crédibilité se construit par notre capacité a bien gérer les « Awards » depuis leur conception, leur planification, leur mise en œuvre,  leur suivi évaluation, leur qualité et enfin leur rapportage a temps et dans la qualité exigée. Bien sur un autre élément essentiel pour cette crédibilité, est de respecter les procédures du donateur et celles de notre organisation.   
La crédibilité externe aussi se joue au niveau des communautés pour lesquelles nous travaillons, les enfants, le gouvernement de Côte d’Ivoire, l’ensemble des partenaires et les différents donateurs. Pour ce faire, les éléments cités plus haut et nécessaires à bâtir la crédibilité interne sont également indispensables pour une crédibilité externe. Nous devons faire en sorte que lorsqu’on parle des questions des enfants en Côte d’Ivoire que nous soyons l’organisation de référence en la matière. Merci à tous et bon courage.

Famari Barro, Directeur de Save the Children Cote d’Ivoire