Et le REVE devient réalité pour plus de 800 adolescents en formation professionnelle

Wednesday 23 May 2018

Le projet REVE poursuit la série de distribution de kits d’apprentissage entamée en septembre dernier dans la zone de Tiassalé. Le lundi 30 avril 2018, c’était au tour des ONG BAYEWA et AJEC sous-récipiendaires du projet, de procéder à la remise de 212 kits d’apprentissage aux bénéficiaires en formation. Il s’agit notamment de 78 kits de Couture, 42 kits de Pâtisserie, 71 kits de Coiffure, 09 kits de Mécanique, 02 kits de Soudure, 1 kit de Tôlerie, 05 kits de Ferronnerie, 04 kits d’Electricité-Bâtiment et 01 kit d’Electronique qui ont été distribués en présence des encadreurs et parents. La cérémonie s’est déroulé dans la salle des fêtes du Village SOS d’Abobo en présence d’une délégation de l’Agence USAID, des responsables de la Chambre Nationale des Métiers de Côte d’Ivoire, du PNOEV, des DRENETFP et du Centre Social.

 

Mme TAKOUO Philomène, Présidente de l’ONG Bayewa a traduit la reconnaissance et la gratitude des ONG Locales à l’USAID et à l’ensemble des Partenaires du projet REVE dont Save the Children pour leur appui technique et financier.

 

Quant à Docteur Noba, DCOP REVE, il a fait une brève présentation du projet REVE financé par USAID. Tout en mentionnant l’importance de la mise en apprentissage, il a plaidé pour une meilleure implication des parents dans le suivi de la formation de leur enfant.

 

La cérémonie a été rythmée de témoignages d’anciens apprentis, de danses et de sketchs produits par les récipiendaires pour démontrer leur joie suite à la remise de matériels qui, selon eux, faciliteront leur apprentissage.

 

Au terme de la cérémonie, TRAORE Matinnin, Porte-parole des bénéficiaires à exprimer leur joie par ces mots : « Nous sommes très heureux, nous remercions l’USAID et Save the Children pour le projet REVE qui nous soutient. Grâce au projet REVE je peux me taper la poitrine et dire que je fais quelque chose dans la vie. »

 

A la suite des enfants, les parents par la voix de Mme DJELE Rosalie ont dit toute leur satisfaction et leur reconnaissance pour les différentes actions menées à travers le projet à l’endroit de leurs enfants. « Ceux qui ont cru que c’était un rêve savent aujourd’hui que c’est la réalité. Pour nous qui n’avons pas les moyens c’est une chance, une possibilité de sauver nos enfants du banditisme et autres problèmes causés l’oisiveté ».

 

Cette action du projet REVE s’inscrit dans le cadre de l’autonomisation des adolescents hors du système scolaire pour réduire leur vulnérabilité au VIH.

 

La grande majorité des récipiendaires concernés par cette cérémonie sont inscrits auprès de Maîtres Artisans Formateurs (MAF) sélectionnés avec l’appui de la Chambre Nationale de Métiers de Côte d’Ivoire (CNMCI) grâce au financement de l’USAID.

 

A ce jour 1051 adolescents hors du système scolaire dont 848 filles poursuivent leur apprentissage selon leur choix de métiers et en fonction de la durée. Huit (8) parmi elles ont eu un emploi peu avant le terme de leur formation. Ce salaire mensuel au-dessus du salaire minimum en Côte d’Ivoire leur permet de subvenir à leurs propres besoins et de soutenir leurs familles.

 

Au total, 800 adolescents a reçu à ce jour les kits d’apprentissage pour améliorer la qualité de leur formation. 251 bénéficiaires des sites de Yamoussoukro, Bingerville, Gonzagueville, Bouaké et Agboville recevront leurs kits avant la fin du juillet 2018.

 

Fatou COMOE